Wide Overseas Mobile Electric Network (W.O.M.E.N)


Le réchauffement climatique crée des déséquilibres de l’interface océan/atmosphère. La différence de potentiel entre lez zones tropicales et le pôle Arctique modifie la circulation océanique, crée un cycle d’évaporation puis de condensation  combinée à la rotation de la terre ayant  pour effet des tourbillons en forme de spirale qui au contact des terres finit par se déverser en pluie et tempêtes dévastatrices.
Pour en finir avec ce cycle infernal, le principe consiste à capter la chaleur à la surface des océans à l’aide de plateformes voltaïques combinés avec un réseau de stockage d’energie électrique qui contribuerait à alimenter les futurs véhicules propres.
L’intérêt de ces plateformes  réside aussi dans leur propriété mobile c’est à dire déplaçable et localisable éventuellement télé-exploité à distance.
Cette solution réduirait la surface exposée des océans aux rayonnements et en conséquence les différences de potentiels. Une solution à un ré-équilibrage de la planète, au défi énergétique et à l’accès à des ressources propres et renouvellables.
VM
De la matière aux interfaces IO (Interactions Ondes) – Un concept Vermathio
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s