La puissance du Verbe: de JESUS à JSON


Une petite recherche sur Google à partir des noms de Jesus et JSON me conduit à écrire ce billet.

L’Evangile de ce dimanche 25 décembre 2011 nous rappelle la prépondérance du Verbe dans les religions.
De l’Évangile de Jésus Christ selon saint Jean : »Au commencement était le Verbe, la Parole de Dieu, et le Verbe était auprès de Dieu, et le Verbe était Dieu. Il était au commencement auprès de Dieu. Par lui, tout s’est fait, et rien de ce qui s’est fait ne s’est fait sans lui. En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes ; la lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont pas arrêtée. Il y eut un homme envoyé par Dieu. Son nom était Jean. Il était venu comme témoin,pour rendre témoignage à la Lumière, afin que tous croient par lui. Cet homme n’était pas la Lumière, mais il était là pour lui rendre témoignage. Le Verbe était la vraie Lumière, qui éclaire tout homme en venant dans le monde. Il était dans le monde, lui par qui le monde s’était fait, mais le monde ne l’a pas reconnu. Il est venu chez les siens, et les siens ne l’ont pas reçu. Mais tous ceux qui l’ont reçu, ceux qui croient en son nom, il leur a donné de pouvoir devenir enfants de Dieu. Ils ne sont pas nés de la chair et du sang, ni d’une volonté charnelle, ni d’une volonté d’homme : ils sont nés de Dieu. Et le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous, et nous avons vu sa gloire, la gloire qu’il tient de son Père comme Fils unique, plein de grâce et de vérité. Jean Baptiste lui rend témoignage en proclamant : « Voici celui dont j’ai dit : Lui qui vient derrière moi, il a pris place devant moi, car avant moi il était. » Tous nous avons eu part à sa plénitude, nous avons reçu grâce après grâce : après la Loi communiquée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ. Dieu, personne ne l’a jamais vu ; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, c’est lui qui a conduit à le connaître. »

Si Jesus veut dire « Dieu sauve », j’aurais été à sa place, je me serais aussi préoccupée de savoir de quoi ? Sa réponse a été d’ enseigner qu’il sauve du péché et de la mort par une vie nouvelle. Le paradis.

Aujourd’hui encore, la condition humaine reste toujours un phénomène extraordinaire et mystérieux malgré les énormes progrès des découvertes scientifiques.

Sur le plan des sciences du traitement de l’information, on peut se demander quelle est la place du verbe ? Ici le verbe se numérise et on peut parler des dérivés numériques du verbe : langages pour les machines (syntaxe, règles) codification, décodage, transport, échange, représentation. Le verbe se rapporterait davantage aux activités animées telles que l’interaction à travers l’activation de menus, le clic de liens URL autorisant la navigation de pages en pages, toutes les fonctions depuis le copier-coller de texte, du déroulement de listes d’applications, d’accès à toute forme de contenus (documents , musiques, vidéos) ou de recherche à travers les moteurs tels que Google.

Le verbe serait donc aussi nécessaire mais pas suffisant pour le fonctionnement des réseaux de systèmes électroniques.

Si JSON signifiait « Son of Java » rien ne prouve cependant que l’esprit de la déesse se soit matérialisé en machination au coeur des machines ? Cependant l’esprit du mal se trouve co-exister sous la forme de malware.
Pour découvrir JSON http://www.json.org/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s