Pensée du 10 avril 14


La solitude du blogueur se mesure au nombre de ses visiteurs et commentaires. Mais dans la vie réelle classique Il y aurait plusieurs types de solitude :

– La solitude assumée pour les personnes qui se pensent bouc émissaire dans leur expérience de vie en groupe. En effet, lorsque la vie en groupe, au travail par exemple ne donne pas satisfaction, la tendance au repli sur soi procure moins de frustration. Ceci devient de plus en plus fréquent dans une société où règne l’agitation, a compétition et la soif de se battre ou seuls survivent ceux qui ont une résistance psychique à toute épreuve. Je pense être de cette catégorie.
– La solitude subie et mal vécu qui peut déboucher au drame. Le sentiment d’échec, de rejet peut aboutir à un isolement insupportable surtout dans le modèle traditionnel où la vie sociale est valeur première. Pourtant il faut bien relativiser et accepter des périodes creuses qui devraient être utiliser à faire le point sur ses besoins et trouver un équilibre personnel sans culpabiliser.

Par exemple se donner à des activités sportives ou de remise en forme qui a l’avantage d’éviter de trop intellectualiser et entretenir son niveau energie et sa jeunesse. Offrir à son corps une cure de fitness à base d’électro-stimulation pour perdre du poids. Revoir son mode d’alimentation et étudier les vertus des cures de printemps elixirs de Jouvence etc. Développer sa créativité en assistant à des conférences, ateliers, salons d’expositions. Avoir bonne mine et Sortir et s’inscrire à des activités sur des sites gratuits comme quintonic.fr ou onvasortir.com. Voyager par covoiturage.fr , réserver une chambre chez l’habitant airbnb.fr, wimdu.fr. Prendre des photos, rédiger des articles et partager le meilleur sur le web pour se faire plaisir et partager avec vos lecteurs attentifs.

Les institutions de philanthropie, religion, armée offrent des moyens de se rendre utile et apaiser les désagréments de la solitude et développer son utilité.
Et pourquoi pas changer de vie en développant de nouvelles compétences qui permettent de rompre cette solitude. Tout un programme

L ' A C A D E M O S

 « La solitude est à la fois la marque de notre force et de notre faiblesse, de notre force lorsqu’elle exerce en nous toutes les puissances de la nature humaine et nous ouvre sur la totalité des possibles, de notre faiblesse lorsqu’elle nous enferme dans les limites du moi particulier et y découvre ce qui lui manque. Le propre de la solitude, c’est de replier chaque être sur ses propres virtualités. En se retirant du monde, il semble que tout vient à lui manquer. Mais il découvre alors ce pouvoir que nous avons de tout nous donner à nous-même et qui est la vie même de notre esprit. Seulement ces virtualités ne sont rien si nous ne consentons pas à les mettre en œuvre : et c’est dans la société des autres hommes qu’il nous appartient de les exercer. La valeur de la solitude est de nous obliger à nous mettre en…

View original post 47 mots de plus

Publicités

3 réflexions sur “Pensée du 10 avril 14

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s